Nom:
Email:

 

Facebook Rejoignez notre chaîne YouTube Suivez-nous sur Twitter. Suivez-nous sur Instagram.

charjoum RT @ACORT5: « De l'art de tisser les luttes et les alternatives » Rencontre avec Pınar Selek animée par animée par Lindgaard Jade autour…
charjoum RT @pinkarmenia: #HateSpeech displayed by state officials towards #LGBT people in Armenia (legal analysis 2004-2018) https://t.co/U3N4mIlMG
charjoum Demain, Charjoum présentera le livre "Chronique de la Révolution arménienne" de Seda Mavian, à la librairie Quilomb… https://t.co/y0EFDFgbNd
charjoum Sympathisant de Charjoum de la première heure, Tuna Altınel était présent à chacun de nos événements à Lyon. Cet un… https://t.co/ITN1GrNYk2
charjoum L'Arménie est le troisième pays à pratiquer l'avortement selectif. La société pousse les femmes à avorter de leurs… https://t.co/0F26ILSNpd

Mariloss Mariloss2

Les députés Anissa Khedler et Jacques Marilossian se sont fièrement rendus à la réception d'anniversaire de la proclamation de la République turque. Ils se sont même pris en photo avec l'ambassadeur, Ismail Hakkı Musa, l'ancien directeur adjoint du MIT (les services secrets turcs).

Rappelons que c'est cette République qui a continué le génocide des Arméniens, déclaré la guerre à la jeune République d'Arménie qui abritait les réfugiés du génocide et mis en place la politique negationniste à l'encontre de l'extermination des Arméniens. C'est également cette République turque Kemaliste qui a spolié par ses lois les maisons et les biens des Arméniens morts ou en exil et interdit le retour des déportés.

Jacques Marilossian, député LREM des Hauts-de-Seine, joue la carte de ses origines arméniennes quand cela l'arrange. Le reste du temps, il est comme la plupart des politiciens qui s'empressent d'aller à la soupe de l'Etat fasciste de Turquie.

 

Voici la réponse de Jacques Marilossian suite à l'indignation suscitée par sa photo en compagnie de l'ambassadeur de Turquie lors de la réception célébrant l'anniversaire de la proclamation de la République turque:

45105876 2305453143021173 1767086868563755008 n

Voici la réponse de Charjoum le mouvement :

Nous sommes de ceux qui pensent que l'amitié entre les peuples est inéluctable, que les haines détruisent davantage qu'elles construisent et que le dialogue est parfois meilleur que des postures de repli sur soi. MAIS, nous pensons que célébrer la proclamation d'une République qui a continué le génocide des Arméniens et cela, en compagnie de représentants de l'Etat turc, n'est en rien un acte d'amitié entre les peuples arméniens et turcs. Ce message du député peut susciter des interrogations plus profondes quant à l'utilisation qu'il fait de la sémantique imposée par les initiateurs et les auteurs des protocoles Arméno-turcs de 2008.

Dialoguer c'est parler des choses qui ont fondé le désaccord. En l'occurrence il ne s'agit pas d'une banale facherie ou d'une rivalité turco-arménienne mais d'un crime de génocide perpétré par l'Etat turc contre le peuple arménien. Crime qui demeure impuni et qui n'a pas été suivi d'un processus de justice.

Quelle peut être la nature d'un dialogue avec les représentants d'un Etat qui poursuit sa politique de haine par le negationnisme et opprime les autres minorités autochtones de son territoire ?

Le dialogue entre les peuples arméniens et turcs existe, il se fait lors de rencontres culturelles, musicales, militantes...ce vrai dialogue est loin des caricatures auxquels se livrent certains politiciens qui semblent peu renseignés.

 

 

 

 

Pin It

Sticker mini

injustice revolte 190 153

spyurk baykar 190 145

armenia diaspora 190 153